E-Power : Stimulateur Corporel à Potentiel Négatif

Introduit au japon depuis 20 ans. Enregistré en tant que matériel médical au Canada. En Cours auprès de le Food & Drugs Administration Class 1 aux USA. Une percée technologique dans le domaine de la santé… L’E-Power a été conçu pour fournir à la fois une Energie Potentielle Négative (Potentiel de Repos) et une Energie à Haute Fréquence (Potentiel d’Action)…

Nous avons de l’électricité dans le corps.


Nos sommes une sorte de batterie qui a besoin d’un équilibre des polarités pour fonctionner.

L’électro-encéphalogramme, dont le fait qu’il soit "plat" est le signe de la "mort clinique", en est l’une des applications les plus connues. Sans échanges électriques la vie est impossible.

Nombre d’examens – électrocardiogramme, électro-oculographique, électro-myographique, etc., seraient impossibles sans cette caractéristique.

Ne dit-on pas que certains d’entre nous sont de "véritables piles électriques" !

Afin d’éliminer tout risque d’ambiguïté, le mieux est d’en donner un aperçu basé sur des faits scientifiques incontestables.

Pour faciliter la compréhension des phénomènes en jeu, nous allons rappeler ici quelques notions fondamentales de physique qui permettront de mieux comprendre ce que doit proposer un moyen d’équilibrage et d’activation. Ce que fait, bien sûr, le E-Power de manière totalement unique actuellement.


Quelques rappels

Les atomes

La matière est faite d’atomes. Notre corps est fait d’atomes.

Un atome est constitué d’un noyau caractérisé par une charge électrique positive.

Autour de ce noyau gravitent des électrons, caractérisés par des charges électriques négatives.

Pour simplifier, nous dirons que ces charges s’équilibrent de telle sorte que la charge électrique globale est nulle.

Lorsqu’un atome perd des électrons, sa charge électrique devient positive.

C’est ainsi qu’un matériau qui perd des électrons est porteur d’une charge d’électricité - dite statique - positive.


Deux expériences significatives

1ère expérience

Cette expérience consiste à se frotter les pieds sur une moquette synthétique.

Ce frottement est destiné à “arracher” des électrons, ce qui a pour conséquence de créer sur la personne concernée une charge d’électricité statique positive.

Dès lors, si cette personne approche, un doigt par exemple, d’un objet relié à la terre, une étincelle jaillit, qui rétablit son équilibre électrique en lui redonnant les électrons manquants.

A titre d’information, il faut savoir que la longueur de cette étincelle donne une indication sur la “différence de potentiel” créée par le frottement ; un centimètre correspondant à environ 10.000 volts.


2ème expérience

Tout le monde a pu constater que certaines voitures sont particulièrement “douées” pour vous envoyer une décharge électrique qui a lieu lorsque vous mettez le pied par terre et que vous touchez une partie métallique de la portière. En fait, cette décharge n’a d’autre rôle que de rétablir l’équilibre électrique.

Ici, c’est le frottement de l’air sur le véhicule qui arrache des électrons et crée une charge d’électricité statique positive. Cela explique pourquoi certains conducteurs, las d’être “électrocutés” trop souvent, munissent leur véhicule d’une languette conductrice qui améliore le contact avec le sol et “recharge” la voiture en électrons.

Compte tenu de ce qui précède, on peut considérer que:

Nous avons milles raisons d’être déséquilibré dans notre potentiel électrique. Notre environnement ne cesse d’inventer de nouvelles formes d’électricité statique positives qui nous maintiennent en surcharge positive et contrecarrent le bon fonctionnement des échanges métaboliques et, en particulier intra et extra cellulaires.


Un rappel historique

L’Histoire de France donne sur ce sujet une information fort intéressante.

Ainsi, on raconte que Diane de Poitiers avait conservé une beauté et une plastique exceptionnelles à un âge fort avancé (la soixantaine). Cette Dame ayant pour étrange habitude de se rouler, nue, dans la rosée du matin. Marcher pieds nus dans celle-ci est toujours considéré comme revigorant par certains naturopathes.


Le concept:

C’est au professeur L.C. Vincent que semble revenir le mérite d’avoir pensé à revitaliser des patients en les reliant directement à la terre.

L’idée ici est claire, il s’agit d’effectuer une «recharge directe en électrons ».

Beaucoup de thérapeutes se sont intéressés à ce type de “thérapie”, ce qui en a conduit certains à imaginer divers moyens ayant pour objectif de récupérer des électrons.

REMARQUES

Ce problème de rééquilibrage et cette circulation des charges électriques a fut l’objet de diverses “inventions” plus ou moins sérieuses, dont certaines comportent des erreurs de conception qui méritent d’être soulignées.


Deux erreurs grossières, en particulier, sont à signaler:

1 La première concerne le fait que certains fabricants n’hésitent pas à dire qu’eux se reliant à la terre, on se débarrasse de ses ions positifs. J’ai moi-même, un temps, été séduit par ce système avant, grâce à un physicien sérieux, de comprendre que ce phénomène est rigoureusement impossible ; personne n’a jamais vu un ion positif circuler dans un fil électrique pour aller rejoindre la terre!

Le seul moyen d’éliminer les charges d’électricité positive consiste à les neutraliser grâce à un apport d’électrons.

2 La seconde erreur concerne l’adjonction d’un dispositif anti-retour censé empêcher d’éventuels courants “perturbateurs” de “remonter” du sol ! Ce dispositif est parfaitement inutile car une telle situation signifierait que la prise de terre est plus positive que le patient, ce qui impliquerait une installation défectueuse potentiellement très dangereuse.

Une telle situation est impossible à envisager puisque ce principe exige que l’on dispose d’une bonne prise de terre et donc, la vérification préalable de celle-ci.

Exemple: Une prise mobile spéciale permettant de vérifier que les prises de courant utilisées sont bien reliées à la terre. Un voyant lumineux s’allume si la connexion est correcte.







4 thoughts on “E-Power : Stimulateur Corporel à Potentiel Négatif

  1. Ouah ! Je découvre tous vos produits et je deviens, à chaque lecture, plus enthousiaste. Déjà notre longue conversation (pour ne pas dire monologue) d’hier a été très instructive. Merci à vous tous qui êtes les vecteurs d’une bonne santé restant persuadée que c’est par une bonne alimentation, une protection contre toutes ces pollutions (électrique ou autre) que nous vaincrons la maladie. Merci encore et toujours. Eve B.

  2. Bonjour, il n’y a aucun problème pour utiliser le E-power avec des implants dentaires, ceux-ci étant situés à l’intérieur du corps, il n’y a aucune interférence. Par contre pour ce qui concerne les objets métalliques externes, bijoux, ceinture, montre, il est plus que conseillé de les retirer avant une séance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>