ETUDE SUR LE RAYONNEMENT INFRAROUGE – 2eme partie-


Etude sur le rayonnement infra-rouge

Deuxième partie de ce très long et très passionnant article sur l’utilisation de la chaleur Infrarouge.
Pour mémoire, vous retrouverez la première partie ici , ainsi que l’artcicle sur René Quinton consultable en ligne ici.
Il est prévu, en troisième publication, -et ce, très rapidement- de vous présenter les spécifictés de la HotHouse®.


La spéculation des effets de la Chaleur Infrarouge sur la circulation sanguine

Toutes les affections suivantes peuvent être associées à un certain degré avec une faible circulation et, ainsi, peuvent répondre à la dilatation périphérique associée à un traitement infrarouge

• arthrite
• sciatique
• maux de dos
• hémorroïdes
• tension nerveuse
• diabète
• extrêmes fatigues des muscles chez les enfants
• varices
• névrites
• bursites
• rhumatismes
• muscles distendus
• fatigue
• élongations
• crampes dues aux menstruations
• dérèglement de l’estomac
• ulcères de la jambe et du décubitus (empêchant la guérison par des moyens conventionnels)
• Å“dème post-opératoire (les traitements se sont montrés si efficaces que les séjours en milieu hospitalier ont été réduits de 25 %)
• maladie occlusive périphérique ( » Le but est de maintenir un débit de sang optimal à la partie affectée. En général la température doit être maintenue au plus haut niveau, évitant ainsi d’augmenter la disparité circulatoire due aux cyanoses et à la douleur. » (La Chaleur et le Froid thérapeutiques, pp.456-457.)

___________________°°°°°°

La Chaleur infrarouge et la maladie d’artère coronaire, l’artériosclérose et l’hypertension

[…]En 1989, des chercheurs médicaux allemands ont rapporté dans « Dermatol Monatsschrift» qu’une seule séance d’infrarouges induisant une hyperthermie durant plus d’1 heure avait des effets bénéfiques sur les sujets avec l’Etat 1 et 2 d’hypertension essentielle. Chaque sujet a expérimenté une élévation de température du corps à un niveau maximum de 35,5 degrés Celsius (100,5 Fahrenheit). Tous les sujets ont eu des diminutions significatives de leur tension artérielle, veineuse et de la pression sanguine durant au moins 24 heures. Cela est relié, selon les chercheurs, à un effet de dilatation périphérique persistant. Une amélioration dans la viscosité du plasma a été aussi notée.
Un autre groupe de patients hypertendus similaires a été aussi étudié sous les mêmes conditions d’hyperthermie, avec une attention plus accrue en ce qui concerne l’évaluation des effets du système circulatoire induits par ce type de chauffage. Durant chaque séance d’infrarouge, il y eu une diminution significative de la tension, de la résistance d’expulsion cardiaque et la résistance périphérique totale de chaque sujet. II y eu aussi une augmentation significative des fréquences cardiaques des sujets, volumes systoliques, des débits cardiaques, et des fractions d’éjection. Les chercheurs considèrent ces trois derniers effets comme la preuve que la stimulation du cÅ“ur durant l’hyperthermie infrarouge est bien compensée, alors que la liste antérieure d’effets montre clairement le détail des changements micro circulatoires menant au résultat désiré d’une tension plus basse.

___________________°°°°°°

Thérapie pour les personnes âgées et la chaleur infrarouge

Il a été constaté au Japon que les problèmes souvent dus au vieillissement pouvaient être diminués ou réduits par l’usage de thérapie infrarouge

• ménopause
• mains et pieds froids (un thérapeute physique a constaté qu’une amélioration de 20 à 50 % pouvait être maintenue)
• hypertension (dans le cas d’un diabétique une diminution systolique de 180 à 125 et une perte de poids simultanée de 20 kilos)
• polyarthrite rhumatoïde (7 cas sur 7 résolus dans un cas clinique)
• la maladie de rayonnement (soulagement des signes et des symptômes)
• douleur due au cancer (forte douleur réveillée dans les stades plus avancés)
• séquelles de coups (Flerniparesis progressivement soulagé)
• hypertrophie prostatique bénigne (réduit)
• ulcères duodénaux (éliminés)
• douleur empêchant le sommeil ou limitant les positions de sommeil (soulagé)
• douleur de fracture de compression (douleur disparue pendant 3 jours après chaque traitement dans les fractures de compression ostéoporose)
• hémorroïdes (réduits)
• cystite (disparue)
• cirrhose du foie (refoulé)
• gastrite (soulagé)
• hépatite (disparue)
• asthme, bronchite (éclairci)
• maladie de Chron (disparue)
• adhérences post-chirurgicale (réduit)
• ulcères de la jambe (guéris quand précédemment statiques et résistants à d’autres soins)
• keloids (significativement amélioré et dans quelques cas complètement disparus)

___________________°°°°°°

Les conditions de l’oreille, du nez et de la gorge soulagés par la chaleur infrarouge

Au japon, les cas des oreilles, des nez et des gorges ont été soulagés par des traitements de chaleur infrarouge
• inflammation chronique au niveau de la zone intermédiaire de l’oreille ou infection (selon une étude sur les otites séreuses chroniques aucunes bactéries pathogènes n’ont été isolées dans 70 % des sujets étudiés après l’usage de chaleur)
• irritations de la gorge (cas sévère chronique amélioré grâce à 10 traitements infrarouges)
• saignements du nez (réduit)
• la chaleur infrarouge améliore l’état de la peau
• la thérapie infrarouge est fréquemment utilisée dans les unités de brûlure à travers l’Asie.
• l’état de la peau amélioré au japon et en chine grâce à l’utilisation de la chaleur infrarouge
• érythèmes
• obstruction des pores (trop grande utilisation de cosmétique, mauvais teint et texture de la peau)
• teint de la peau fade (rajeunit)
• cicatrices et douleurs dues à des brûlures et des blessures (degré et étendue diminuée)
• lacérations (guéri plus rapidement avec moins de douleur et de cicatrices), acné (3 à 4 traitements ouvrent des pores qui ont été obstrués pendant des années, éliminant toute trace de cosmétiques et relâchant la peau sèche)
• problèmes de peau des adolescents (débarrasse de l’acné et des points noirs), odeur corporelle (amélioration de la peau, plus spécialement de l’odeur corporelle induite par l’exposition aux produits chimiques odorants), l’eczéma et psoriasis (réagit bien)
• coups de soleil (selon la revue « the Clayton’s Electrotherapy », neuvième Edition, « Les rayonnements infrarouges sont les seuls antidotes aux rayonnements ultraviolets excessifs. »)
• Ketoids (ralentit la formation de ceux qui sont à un stade latent et estompe ceux qui sont plus développés), pellicules (le flux de sang augmenté à travers le cuir chevelu)

___________________°°°°°°

Contres indications

(…) Les données présentées dans cet article font seulement office de référence et dans le but de pousser plus loin les observations. (…) Si vous avez une maladie, consultez sans hésiter un médecin spécialiste. La prescription de drogues Si vous utilisez les drogues à la suite d’une prescription, vérifiez avec votre médecin ou votre pharmacien les effets possibles de la drogue en cas d’interaction avec l’énergie infrarouge.
Les indispositions : selon des autorités médicales, il est déconseillé d’élever la température d’une personne en supprimant l’adrénaline, erytheinatosus de lupus du système (systemic lupus erythematosus), ou multiples scléroses.
Les problèmes d’articulation Si une personne a une récente (aigue) blessure au niveau d’une articulation, elle ne doit pas s’exposer à la chaleur les premières 48 heures ou jusqu’à ce que les symptômes d’échauffement et de gonflement s’atténuent. Les articulations qui sont périodiquement échauffées et gonflées peuvent mal réagir aux nombreuses sources de fortes chaleurs. La chaleur trop forte est strictement contre-indiquée en cas d’infections qu’elles soient dentaires, au niveau des articulations ou au niveau de n’importe quel autre tissu. (…)
reflètent généralement les rayons infrarouges et ne subissent pas l’effet de la chaleur infrarouge. Néanmoins, une personne doit consulter son chirurgien avant de recevoir une telle thérapie. Il est certain qu’une thérapie infrarouge doit être interrompue si une personne éprouve une douleur au niveau d’un implant.
Le silicone absorbe de l’énergie infrarouge. Le silicone implanté ou les prothèses de silicone pour le remplacement du cartilage du nez ou des oreilles peuvent être chauffés par les rayons infrarouges. Puisque le silicone fond au-delà de 200 degrés Celsius, il ne devrait être affecté par aucun système de chaleur infrarouge. Toutefois, il est toujours conseillé qu’une personne s’en assure auprès de son chirurgien et qu’il lui soit présenté le produit.
La menstruation : une chaleur dans la zone du bas du dos d’une femme durant les périodes de menstruation peut augmenter temporairement le flux de menstruation. Une fois consciente de ceci, une femme est libre de choisir d’expérimenter cet effet à court terme sans inquiétude. Ou elle peut simplement éviter d’utiliser une source de chaleur infrarouge pendant son cycle.
L’hémorragie les hémophiles et n’importe quelles personnes subissant une hémorragie doivent éviter l’utilisation d’infrarouges ou n’importe quelle source de chauffage pouvant entraîner une vasodilatation qui peut mener à des saignements.
L’aggravation de l’état de santé si l’état de santé devait s’aggraver avec l’usage d’un système de chaleur infrarouge, ce dernier doit être interrompu.
La douleur aucune douleur ne doit être ressentie lors de l’utilisation d’un système de chaleur infrarouge. Si cela devait se produire, l’usage de chaleur rayonnante serait alors absolument inapproprié pour la personne concernée.
Ne tentez pas de soigner une maladie par vous-même sans le contrôle d’un médecin.

___________________°°°°°°

Des éléments de présentation de la HotHouse à venir très bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*